Une autre manière d’investir dans l’immobilier

La SCPI représente aujourd’hui une bonne manière d’investir dans l’immobilier. Simple efficace et facile à utiliser, ses bénéfices commencent à se faire connaître de tous les professionnels du milieu. Il est cependant nécessaire de prendre certaines précautions avant d’investir dans une SCPI.
Une bonne administration de vos comptes et la disposition d’économie à utiliser en cas d’urgence seront nécessaires.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI est une société civile de placement immobilier, c’est-à-dire que les investisseurs vont placer leurs avoirs dans la SCPI. Les apports des investisseurs seront ensuite utilisés par la SCPI pour acquérir des biens immobiliers dont les loyers seront reversés aux investisseurs.

La gestion de la SCPI est assurée par une société. La société de gestion s’occupe de gérer tous les aspects relatifs à la vie de la SCPI. Elle se chargera notamment de la gestion des logements, de leur entretien et de la collecte des loyers. Les loyers seront ensuite versés aux investisseurs selon la part de la SCPI dont ils disposent.
La SCPI est le moyen pour les porteurs de parts de réaliser un investissement immobilier sans avoir à se soucier des inconvénients relatifs à la gestion d’un bien immobilier.

La SCPI permet aux porteurs de parts de mutualiser les risques par rapport à un investissement immobilier notamment les risques d’impayé. Les bénéfices de la SCPI ne seront pas affectés par les impayés étant donné qu’elle collecte de nombreux loyers chaque mois.

La productivité des SCPI tourne actuellement autour de 5% charges non comprises. Les revenus locatifs de la société sont imposés comme des revenus fonciers traditionnels.

La SCPI permet aux porteurs de parts de profiter de l’effet levier des crédits lorsqu’ils achètent des parts de SCPI à crédit.
Avant de réaliser cet investissement, il est important de vérifier quelles sont conditions d’accord du crédit de l’agence financière avec laquelle vous souhaitez traiter.