Primonial REIM : revalorisation du prix de part de ses SCPI

La mesure, qui ne faisait guère de mystère pour plusieurs investisseurs, est tombée. Primonial REIM a annoncé l’augmentation au 1er avril 2017 du prix de souscription de trois de ses SCPI : Primovie, Primopierre et Patrimmo Commerce.

Prix SCPI Primonial :Une hausse attendue mais non négligeable

Primovie, créée en 2012, voit son prix de souscription d’envoler de +6,28% (de 191 à 203 euros). Cette jeune SCPI, qui a doublé de taille en 2016, connaît un succès sans appel. Essentiellement concentrée sur les établissements de santé et résidences pour personnes âgées (en province et région parisienne), elle présente un dividende stable à 9,55 euros par part et un rendement de 5%.

Primopierre, après trois années stables, affiche une hausse presque équivalente de +6,12%, augmentant ainsi de 14 € pour attendre 208 euros. Focalisée presque totalement sur les bureaux situés en Île-de-France, cette SCPI fêtera bientôt ses dix ans.

Le prix de souscription de Patrimmo Commerce, qui n’avait jamais été touché depuis la création de la SCPI en 2012, accuse une augmentation plus modérée de +3,14%, soit une augmentation de 6 € de 191 à 197 euros.

Constance dans les objectifs de la part de Primonial REIM

Les deux dernières SCPI affichent les mêmes résultats de rentabilité que Primovie, à hauteur de 5%, bien qu’elles touchent des secteurs différents et soient inégalement diversifiées. Les dividendes versés sont également similaires entre les trois SCPI de Primonial REIM, élevés à 9,80 et 9,56 euros par part pour Primopierre et Patrimmo Commerce respectivement en 2016.

Primonial REIM annonce vouloir continuer à fournir les performances des années passées à ses investisseurs, ce qui laisse présager la continuité dans les dividendes versés, que l’on constatait déjà dans les années précédentes. Les nouveaux (et nombreux) souscripteurs ne pourront cependant pas espérer une rentabilité nette aussi élevée que les anciens étant donné l’augmentation du prix de souscription du 1er avril.

Interrogations sur les rumeurs précédant l’augmentation du prix de parts des SCPI Primonial

Les bruits qui couraient sur cette augmentation sous peu des prix de souscription de ces trois SCPI ont notamment été lancés par cBanque, qui tenait de source proche cette échéance de fin mars pour Primovie et Primopierre.

On imagine facilement que la fébrilité des investisseurs à cette annonce a aidé Primonial REIM dans sa collecte. Cependant, on s’interroge sur l’intérêt de divulguer ces informations confidentielles à l’heure où les SCPI font l’objet d’un réel plébiscite par les français (elles ont été reconnues placement préféré des français), et où les collectes s’envolent toujours plus haut chaque année.