La SCPI Buroboutic se convertie en SCPI à capital variable et s’ouvre à nouveau aux souscriptions

La SCPI Buroboutic est une société de rendement diversifiés créée en 1986. En tant que SCPI de rendement, elle a pour vocation une distribution régulière de revenus aux détenteurs de parts sous la forme d’acompte sur dividende.

La SCPI buroboutic est diversifiée au niveau de son patrimoine puisque celui-ci est constitué de bureaux loués à des entreprises, d’entrepôts et majoritairement de locaux commerciaux. Elle est également diversifiée au niveau géographique puisqu’elle possède des actifs à 50% en Ile-de-France et à 50% en province.

La SCPI Buroboutic a une capitalisation évaluée à 315 millions d’euros pour une surface investie de plus de 183 000 m².

La SCPI Buroboutic se convertie en société à capital variable

Buroboutic s’est récemment convertie en SCPI à capital variable. En effet, l’opération de variabilisation de la société a été entérinée par l’assemblée générale extraordinaire du 21 décembre 2016 à 94.5% des voix, et a reçu le visa de l’AMF le 27 janvier 2017.

Lorsque la SCPI était à capital fixe, le capital de Buroboutic ne pouvait varier à la hausse ou à la baisse, interdisant ainsi la création et la destruction de part et obligeant ainsi les souscripteurs, si ils voulaient vendre leur part, à trouver un acheteur sur le marché secondaire. De ce fait, c’est un marché d’offre et de demande qui se met en place et le prix des parts dépend de ces deux variables.

En se transformant en SCPI à capital variable, Buroboutic permet une variation de son capital au cours du temps, à la hausse comme à la baisse. Cela signifie que des parts de la SCPI sont créées et détruites chaque jour, permettant une libre entrée et sortie des investisseurs. Puisque la création et la destruction de parts sont possibles, il n’y a plus de marché d’offre et de demande et le prix des parts est fixé par la société gestionnaire en fonction de la valeur réelle du parc immobilier.

La SCPI Buroboutic s’ouvre à nouveau aux souscriptions

Puisque cette transformation est achevée, Fiducial Gérance a décidé de rouvrir le marché des parts à partir du 17 février 2017 et a fixé les nouvelles conditions du marché primaire :

le prix de souscription a été établi à 267 euros par part, soit 9.34% de plus que le prix de la dernière part vendue sur le marché secondaire lorsque Buroboutic était encore à capital fixe.

Le minimum de souscription est de dix parts

Le délai de jouissance se situe au premier jour du quatrième mois suivant le mois de la souscription et de son règlement.

Une SCPI au rendement attractif

Malgré l’augmentation du prix des parts de Buroboutic, la SCPI devrait continuer à attirer les investisseurs du fait de son rendement attractif.

En effet, son taux de distribution sur valeur de marché (ratio entre le dividende brut distribué par part sur l’année et le prix moyen de la part sur l’année) pour 2016 est de 5.15% avec un coupon annuel de 12.7 euros et le prix moyen d’une part sur l’année à 246.44 euros.

Si cette rentabilité représente une baisse par rapport à celle de l’année passée (5.31%), elle reste dans la tranche haute des rendements des SCPI diversifiées, qui ont un rendement de 4% en moyenne.